Histoire

L’association Voilco-Aster est le résultat de la fusion de deux associations en 1998, d’une part l’association Voilco orientée vers des activités de plein air (voile, canoë-kayak…) et d’autre part l’association Aster orientée vers des projets scientifiques (astronomie, micro-fusées…).

L’histoire de l’association est retracée ici, de sa création en 1963 aux projets que nous mènerons en 2011 et dans les années à venir : 1963-1970, 1970-1990, 1990-1997, 1998 : la fusion Voilco-Aster, 1998 à 2011.

 

I) De 1963 à 1970

Saint Priest de Gimel : les militants de Peuple et Culture donnent les premiers coups de pioche de Voilco

Saint Priest de Gimel : les militants de Peuple et Culture donnent les premiers coups de pioche de Voilco

Lorsque Voilco a été créée en 1963 en Corrèze, c’était essentiellement pour des raisons de démocratie socioculturelle. L’idée était de proposer au plus grand nombre des activités sportives et culturelles mais aussi de favoriser « l’émancipation intellectuelle et sociale. »

Extrait des statuts fondateurs de l’association (J.O. du 12 décembre 1963) : « Il est créé à Tulle (Corrèze) une association d’Education permanente régie par la loi du 1er juillet 1901 et dénommée : Centre Laïque de Nautisme et de Plein Air Voile-Corrèze, Voilco ».

« Le centre met à la disposition de tous (groupes et individuels) issus des organismes affiliés ou liés à la Confédération des Oeuvres Laïques […] des activités nautiques et de plein air, récréatives et éducatives, par :

la détection, la formation et le perfectionnement des animateurs des sections nautiques de ces organismes ;
la popularisation et la démocratisation des activités nautiques et de plein air auprès de tous les membres de ces organisations désireux de s’initier à l’occasion de leurs loisirs quotidiens, hebdomadaires ou annuels. »
Voilco s’inscrivait dans le mouvement laïque fondé sur la tolérance, elle s’adressait autant aux adultes qu’aux enfants.

Les premiers participants aux stages de voile devant la voilerie

Les premiers participants aux stages de voile devant la voilerie

Les activités proposées aux stagiaires étaient d’abord la voile puis le canoë qui étaient pratiqués dans un but technique. La pédagogie mise en place au départ était assez directive et traditionnelle s’appuyant essentiellement sur l’exemple et le modèle.

La première structure nommée Voilco 1 ou V1 est située à Saint-Priest de Gimel, les personnes accueillies sont hébergées dans un petit bâtiment : « la voilerie ». Voilco 2 ou V2 est créée en 1965. En 1969, l’association dispose d’un outil inespéré à l’époque pour une petite association : l’internat de Voilco 1. Les centres étaient ouverts l’été, à Pâques (pour la formation des animateurs et des moniteurs de voile) et durant les week-end. Le nombre de journées tournait autour de 3000 par an.

Les animateurs comme les administrateurs étaient bénévoles et étaient le plus souvent d’anciens stagiaires.

 

II) De 1970 à 1990

Les enfants pratiquent la voile sur des optimists

Les enfants pratiquent la voile sur des optimists

Une motion d’orientation est votée à l’Assemblée Générale de 1970. Elle définit Voilco comme un « groupe de militants laïques d’action sportive et culturelle qui dénoncent les injustices sociales ». Voilco vise au « développement de l’Homme dans toutes ses dimensions, à la formation d’un citoyen conscient, responsable et actif ».

Des réflexions ont alors été mené sur la pédagogie menée. L’objectif était d’élaborer une pédagogie de l’action et de l’appropriation du savoir qui permette de résoudre l’alternative autorité/laisser-faire. L’idée était d’inventer une organisation de la vie collective qui permette et développe la démocratie et la responsabilité, y compris avec des enfants.

Pendant cette période, Voilco réalise environ 5000 journées et recherche une possible implantation ailleurs par stages et missions à Telgruc sur Mer, Lacanau, sur la Durance, le Tarn et le Rio Pallaressa. Les activités s’étoffent : planche à voile, kayak, activités d’expression, connaissance du milieu naturel et humain… C’est aussi l’organisation des premières classe de voile.

En 1988, une deuxième motion d’orientation a permis d’affiner l’organisation de la vie collective par la mise en place d’une pédagogie de contrat accrochant l’enfant (et l’adulte) à sa parole donnée. Ainsi, il y a une plus grande participation de chacun à l’élaboration de règles de vie commune. Il s’agit de mettre en place une véritable éducation à la citoyenneté.

La rédaction du Projet Educatif de Voilco a synthétisé ces principes de façon claire et précise. L’itinérance s’est développée, en canoë, en vélo, à pied. C’est l’activité qui permet le mieux aux enfants et aux adolescents d’élaborer un projet, de le mener à bien et de mesurer les écarts entre celui-ci et sa réalisation.

 

III) De 1990 à 1997

Voilco propose en plus de la voile du canoë-kayak

Voilco propose en plus de la voile du canoë-kayak

Depuis le début des années 90, Voilco s’est plus intéressé aux questions d’actualité et notamment au racisme qui se banalisait de plus en plus. La laïcité est revisitée et redéfinie comme fondement de la liberté de pensée, de la liberté individuelle et garante de la démocratie.

Par ailleurs, Voilco commence à intégrer des enfants handicapées dans ses séjours avec notamment une convention signée avec l’APAJH.

L’activité progresse et les deux bases, « V1 » à Saint-Priest de Gimel et « V2 » à Servières-le-Château, sont saturées pendant une partie de l’été. L’opportunité de la vente d’une base à Viam est alors saisie pour augmenter le potentiel de l’association et faire vivre au mieux son projet. Cela a permis d’atteindre un volume de 10000 journées par an.

En 1997, Voilco fait toujours vivre son projet initial : organiser des centres de vacances et de loisirs, former des animateurs et donner au plus grand nombre l’accès à des vacances.

 

IV) 1998 : la fusion Voilco-Aster

Slogan Voilco-Aster : activités nautiques et scientifiques

Slogan Voilco-Aster : activités nautiques et scientifiques

1998 est l’année de la fusion avec Aster, association corrèzienne orientée vers l’organisation d’animations de découverte scientifique à travers l’astronomie et l’activité micro-fusées notamment. Les animateurs de l’association organisent des séjours basés sur ces activités et forment des animateurs à la pédagogie scientifique. La fusion entre les deux associations permet donc de diversifier les activités et les pédagogies de l’association.

 

V) De 1998 à 2011

L’association continue à faire vivre son projet dans les centres de vacances, les classes de découverte…

L’activité se recentre cependant sur les bases de Saint-Priest de Gimel et de Viam car gérer trois bases en même temps devient compliqué pour les salariés et les militants de l’association. Voilco-Aster se sépare donc de la base de Servières-le-Château pour continuer ses investissements dans les deux bases qui lui appartiennent encore aujourd’hui.

Voilco-Aster a donc évolué tout au long de son existence en fonction des personnes qui ont construit et participé à son projet. L’association poursuit son travail sur la place donnée à l’enfant en le considérant comme un citoyen en devenir

C’est pourquoi l’association poursuit son travail de formation d’animateurs et de directeurs en lien avec l’UFOLIM. Ainsi, Voilco-Aster sensibilise les futurs animateurs aux notions de citoyenneté et de démocratie.

Les personnes qui composent les équipes d’animation durant les classes et les séjours de vacances sont issus de ces formations pour garder une qualité de travail et un savoir-faire.

D’autre part, de nouvelles activités sont venu compléter celles préexistantes dans les classes de découverte et les séjours de vacances. Les énergies renouvelables, la découverte de l’environnement, les sciences de l’univers, les activités nautiques et de plein air sont désormais autant de support qui permettent à l’enfant de jouer, d’apprendre, d’expérimenter et de prendre des responsabilités.

Voilco-Aster a également développé des activités à destination des accueils de loisirs autour de ces thèmes. Elle peut également aider à l’organisation d’un mini-camp d’un point de vue matériel (tentes, sanitaires, nourriture…) et pédagogique (aide à la rédaction d’un projet d’animation).

 

Aujourd’hui, Voilco-Aster s’inscrit toujours dans l’éducation populaire et poursuit sa politique d’accès aux loisirs éducatifs pour tous : les parents des enfants qui viennent en séjours de vacances peuvent bénéficier d’une aide financière de l’association en fonction de leurs revenus. Cette aide s’ajoute aux aides déjà existantes qui tendent à disparaître.

Label Citoyennete Environnement Développement Durable

Label Citoyennete Environnement Développement Durable

Voilco-Aster s’est fédéré à la Ligue de l’Enseignement de la Corrèze FAL 19 en 2008. La même année, nous avons obtenu le Label CED : Citoyenneté, Environnement, Développement durable pour le centre de Saint-Priest de Gimel. Délivré par la Ligue de l’Enseignement, ce label consacre le travail de l’association sur les projets et activités mis en place dans les classes de découverte et séjours de vacances. Il a été renouvelé en 2011 pour 3 ans.

Un nouveau Projet Educatif a été adopté en 2010. Il met en avant l’éducation à l’Environnement tout en soulignant les valeurs de base de l’association : laïcité, citoyenneté et solidarité.

Voilco-Aster s’appuie aujourd’hui sur une équipe de salariés et sur des bénévoles militants qui travaillent sur le terrain dans les formations, les séjours de vacances et les classes de découverte. Ensemble, ils poursuivent et font vivre le projet initial de Voilco-Aster :

  • La popularisation et la démocratisation d’activités à visée éducative.
  • L’émancipation intellectuelle et sociale des enfants et des adultes qu’elle accueille.